2007 - Centre Principal de Secours

Lunéville (54)

maître d'ouvrage :

S.D.I.S 54 SOLOREM

coût des travaux € ht :

1 107 000,00

surface shon :

910 m²

02-Centre-principal-de-secours-O-LunCville---N-Stelmaszyk
01-Centre-principal-de-secours-O-LunCville---N-Stelmaszyk05-Centre-principal-de-secours-O-LunCville---N-Stelmaszyk06-Centre-principal-de-secours-O-LunCville---N-Stelmaszyk07-Centre-principal-de-secours-O-LunCville---N-Stelmaszyk03-Centre-principal-de-secours-O-LunCville---N-Stelmaszyk04-Centre-principal-de-secours-O-LunCville---N-Stelmaszyk

L’extension est calée dans un volume perpendiculaire au bâtiment existant jusqu’en limite de propriété sud-ouest. Directement greffée sur l’ouverture principale de ce bâtiment existant, ce nouveau bâtiment conçu sur 2 niveaux accueille :
- à rez-de-chaussée, 5 travées de remisage des véhicules d’intervention, une salle polyvalente à dominante sportive, des vestiaires et un lieu de stockage à l’abri d’une structure métallique revêtue de panneaux bac acier double peau RAL 3000 (rouge feu) les travées de remisage sont éclairées naturellement par la mise en œuvre en toiture de panneaux en polycarbonate triple paroi;
- à l’étage, l’accueil, les locaux administratifs, la salle de biométrie, le bureau du médecin et un espace détente sont aménagés dans une enveloppe de voiles béton sertis d’une toiture-terrasse ; ce niveau est directement relié à celui du bâtiment existant..
Un espace de circulation longitudinale joue le rôle d’articulation entre la structure métallique d’une part et la structure béton d’autre part ; revêtu de polycarbonate triple paroi sur sa plus grande longueur à l’étage et sur toute la hauteur au droit de la trémie élargie de l’escalier, cette articulation apporte une luminosité rayonnante et conviviale très appréciée.
La façade principale qui abrite la partie administrative rythmée par des châssis verticaux aux dimensions généreuses prolongés de volets coulissants en métal déployé qui filtrent les rayons sud-est du soleil vient se glisser entre deux dalles légèrement débordantes.
La salle de réunion, conçue comme une excroissance développe trois pans de façade vêtus d’un bardage Anthrazinc horizontal à joints debouts.
Des capteurs solaires pour la production d’eau chaude sanitaire sont campés sur sa toiture-terrasse protégée de gravillons.