diarville-equipage-prend-le-large

Est Républicain

4 Octobre 2010

< Retout à la liste

Est-RCpublicain-04.10_ret

Équipage prend le large

Le foyer d'accueil de Diarville au pied de la colline de Sion ouvre bientôt ses portes.

Sur 1.700 m2 de plain-pied, le bâtiment fait belle figure à la sortie du village. La construction à ossature bois, équipée d'un dispositif de géothermie, s'intègre parfaitement au site, au pied de la colline de Sion. Le foyer d'accueil spécialisé de Diarville en Meurthe-et-Moselle sera bientôt prêt à accueillir ses premiers résidants. Il devrait ouvrir ses portes avant la fin de l'année. En avant-première, tous les acteurs de ce projet ont pu récemment bénéficier d'une visite des lieux. << Une nouvelle étape importante ››, soulignait Françoise Vogin, présidente de l'association Equipage créée en 2003 avec pour objectif de combler le manque en matière d'accueil des personnes adultes polyhandicapées, de leur offrir sur leur secteur toutes les conditions d'une vie épanouie. Vaste défi.

Familles, amis vont soulever des montagnes. Fédérer les citoyens du secteur, les communes. Diarville met à disposition un vaste terrain sur la route de Mirecourt. En 2003, une étude de besoins est réalisée dans le saintois : le projet va se construire autour de ceux des familles en attente d'une solution. En 2004, l'association signe un partenariat avec la Fondation Bompard de Novéant-sur-Moselle (57) présidée par Jacques Royer, laquelle gérera le FAS.

"Un petit bonheur "

« Nous avons pris le train d'Équipage ››, explique Jacques Royer, « enthousiasmés par cette dynamique de familles, d'amis mus par une incroyable volonté de se mobiliser dans le Saintois. C'est un petit bonheur dans notre société d'aujourd'hui de voir que des initiatives citoyennes peuvent aboutir ››.

Original à plus d'un titre, le projet l'est notamment en ce qu'il s'inscrit en toute cohérence en milieu rural où, il faut le souligner, 20 emplois (aides-soignantes, psychologue, personnel de service, etc.) vont être créés. Il l'est aussi en ce qu'il est financé à hauteur de 800.000 euros sur fonds propres pour un coût de 3,5 millions (construction et équipements). Le bâtiment se compose de deux unités de 8 studios de 30 m2 chacune, avec kitchenette sécurisée, espace nuit, espace salon, salle d'eau, qui permettront aux personnes accueillies de jouir d'une grande autonomie, tout en bénéficiant d'un accompagnement de proximité : les activités 'proposées le seront au cas par cas, en fonction du projet de vie de chaque résidant. Une ferme pédagogique avec animaux, plantes verra le jour à côté du foyer. Elle sera gérée par l'association Équipage : « Ce sont des lieux privilégiés où les personnes handicapées trouvent un
apaisement, voire un sens à leur vie... ›› La ferme sera ouverte aux visites d'enfants des écoles. L'objectif du foyer étant d'entretenir une interactivité constante avec la population locale.

Le foyer Équipage offrira par ailleurs 8 places en accueil de jour et innove en proposant, en mitoyenneté, un logement destiné à une famille d'accueil prête à partager la chaleur de son foyer avec deux personnes polyhandicapées qui seraient logées dans deux studios attenants. Un projet test qui pourrait essaimer.

Marie-Hélène VERNIER
 

Télécharger l'article